07Sep/17
Manifestation ecole maternelle - 07-09-2017

L’État provoquant l’incompréhension et la colère des élus et des parents d’élèves a refusé d’ouvrir une classe supplémentaire à l’école maternelle.
Dans les faits, la situation à l’école maternelle reste très préoccupante :

  • Deux enseignants et demi (le second mi-temps étant complété de façon très incertaine) sont chargés d’accueillir 91 élèves.
  • Ces mêmes enseignants ont dû mardi palier à deux, l’absence de leur troisième collègue !
  • Les effectifs sont susceptibles de progresser encore, comme indiqué régulièrement auprès de l’IEN, avec une très grande mixité sociale et donc des difficultés pédagogiques supplémentaires qui viennent s’ajouter au surnombre et cas particulier que je viens de décrire.

L’État ne peut se désengager de manière aussi violente et brutale, de sa responsabilité en matière d’éducation et ce, surtout lorsqu’il est régulièrement saisi par l’un de ses représentants, en l’occurrence le Maire de la commune.

Après avoir manifesté devant l’inspection académique, les parents ont décidé de bloquer l’école pour se faire entendre. En toute solidarité, Monsieur le Maire a organisé une garderie de substitution afin de ne pas pénaliser les familles dont les parents travaillent.